Compagnie Acte - Actualités

RETOUR SUR JOURNAL d’un SEUL JOUR SUR L’ÎLE DE LA RÉUNION !

RETOUR SUR JOURNAL d’un SEUL JOUR SUR L’ÎLE DE LA RÉUNION !

Après la diffusion de LIEU d’ÊTRE en 2016, la compagnie Acte était de retour sur l’île de la réunion pour 2 diffusions de JOURNAL d’un SEUL JOUR en avril 2018.

Une programmation dans le cadre d’une résidence de territoire entre Lalanbik, St-Paul, St-André, Le Port et Bras-Panon.

JOURNAL d’un SEUL JOUR et son drame chorégraphique dans la ville en 24h se sont donnés corps et âme dans les rues de St-André, St-Paul, Le Port et Bras Panon sous le soleil de l’hiver réunionnais.

 

À St-André : de la Gare Routière au pont de la Rivière du Mat les Hauts  en passant par le Bar Le Républicain , le Domaine de la Vanille, le Super U, la Médiathèque, l’Immeuble Station  et la Place Verte.  À St-Paul et Le Port : de la Gare de St-Paul au pont de Cambaie en passant par Cimendef, le Banana’s Kafé, la place de la Mairie, le débarcadère, le Super U de St-Paul, la médiathèque, et la gare routière du Port.

 

« Fuir la Ville : besoin et manie du citadin d’aujourd’hui !
Comme si le bonheur et le rêve ne pouvaient être compatibles avec le béton.L’un des défis de l’acte culturel est justement de prouver que le songe des hommes ne s’emprisonne pas et qu’il peut se développer là où ils habitent. Les cités sont des lieux de poésies. Collectivement ou individuellement, elles peuvent transporter nos âmes en quête d’humanité vers de nouveaux horizons. [...]

Lalanbik, la Salle Alphonsine, les Villes du Port et de Saint-Paul ont souhaité renouveler avec la Cie Acte un questionnement poétique de l’intra-muros, en investissant en mars/avril 2018, le Port/Saint-Paul d’une part, Saint-André/Bras Panon d’autre part, communes où l’urbanité se vit différemment mais où le besoin de l’évasion dans le quotidien reste le même.
Sur la base de la dernière création d’Annick Charlot « JOURNAL d’un SEUL JOUR, drame chorégraphique dans la ville en 24 heures », il s’agit cette fois d’emmener le public à redécouvrir son environnement dans le cadre d’une narration dansée en 8 épisodes, 8 lieux et 24h. »

Rieul Latchoumy, directeur de la Salle Guy Alphonsine, Ville de St-André

JOURNAL d’un SEUL JOUR s’est re-créé à St-André/Bras Panon et St-Paul/Le Port grâce :

 

-          À 1 mois de résidence in situ, dans les lieux des différentes villes

-          Au travail intense et toujours joyeux d’ Emilie Harache et Jérémy Paon ; danseurs co-créateurs, Pierre Amoudruz; créateur numérique et « webman », Olivier Pradinaud ; régisseur général, Aurélien Fuchs  ; cordiste, Laure Pelat ; chargée de production et de coordination générale , Clara Ciccone Blanco ; chargée de médiation et assistante de production,  Mélanie Patalano ; chargée d’administration, Justine Martin ; assistante technique , Mallaury Forethier : stagiaire artistique et complice du spectacle.

-          À la présence enchanteresse des complices, habitant·es
de St-André et Bras Panon : Rosange, Ismène, Loana, Norah, Laurence, Corinne, Alice, Marie-Christine, Virginie, Marie-José, Florine, Céline, Suzie, Juliane, Claire.
de St-Paul et Le Port : Arnaud, Mireille, Isabelle, Camille, Loïc, Ludovic, Joëlle, Yuna, Sophie, Raphaëlle, Marine, Damien, Marianne, Brigitte, Armelle, Dany, Joséphine.

-          Au soutien et à la bienveillance des partenaires de chacune des villes ;

-          Aux regards, corps et âmes des nombreux spectateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>