Le Studio des Hérideaux

Un nouveau projet 2020, mutualisé et collaboratif

Un lieu de création, partagé
Un dispositif de location et de mise à disposition
Une communaute : artistes, associations, publics

Previous Image
Next Image

info heading

info content

Epidémie de COVID 19 / Ré-ouverture du Studio des Hérideaux le 2 juin 2020 / Nous souhaitons ainsi proposer aux artistes, compagnies et associations, la possibilité d’un lieu de travail, non pour enfourcher le tigre mais pour faire ce que nous avons toujours fait : inventer des passerelles entre nous et les publics, même pour 10 personnes,  même masquées et même à 1,5 mètre… mais bien vivantes, présentes et désireuses. en savoir plus sur la ré-ouverture


De 2008 à 2019 : L’HISTOIRE D’UN LIEU DE TRAVAIL POUR LA COMPAGNIE ACTE, MAIS PAS QUE…


Inauguré en 2008 avec l’aide et le soutien de la Ville de Lyon et de la Région AURA, mais également de ses propriétaires et de l’Agence Tekhnê Architectes , le Studio des Hérideaux a, jusqu’en 2019 accompagné la vie artistique de la compagnie ACTE ; rencontres publiques, ateliers de transmission, créations chorégraphiques. Durant ces années, la compagnie ACTE a régulièrement ouvert son studio à d’autres compagnies artistiques, à des associations de pratiques amatrices  (Taichi, Yoga, capoeira, ….) ou de formations artistiques professionnelles. En 12 ans, le Studio des Hérideaux est devenu, une interface vivante de différents réseaux inter-disciplinaires, un lieu à haute qualité relationnelle et artistique ancré dans un paysage urbain, humain et professionnel. Il a tenu, tendu son fil, fragile et tenace, entre vulnérabilité économique et désir d’inventer mille et une formes artistiques pour réunir les publics.

« Porter l’existence du Studio des Hérideaux a participé de notre démarche de création _ » l’art comme manière de faire société »_ dans un aller-retour entre l’espace public où notre écriture chorégraphique spectaculaire s’est déployée et un espace intérieur inventif et léger où la compagnie ACTE a façonné, inventé, invité d’autres rencontres, trouvé une continuité intellectuelle et relationnelle essentielle entre le « dehors » et le « dedans ». Jusqu’à le mener aujourd’hui vers un nouveau projet, tout aussi exaltant. Je suis fière et reconnaissante aux équipes ACTE qui l’ont porté jusque là ».     Annick Charlot.


En 2020
: NAISSANCE D’UN PROJET MUTUALISÉ ET COOPÉRATIF

En 2020, la compagnie ACTE s’associe à 4 autres compagnies artistiques. Ensemble, elles fondent  un nouveau projet qui s’appuie sur l’expérience des 12 premières années passées à pratiquer le lieu et ses usages.
« Au-delà de la nécessité de valoriser l’utilisation de cet espace de travail, de rassembler nos forces et nos outils pour sauver sa pérennité économique, nous souhaitons dans une logique de solidarité, déployer une résistance artistique et culturelle tenable face au monde qui vient. Il s’agit de proposer une réponse aux besoins vitaux et urgents de lieux pour la création et les rencontres, de réunir un faisceau de ressources et de passerelles, de faire du Studio des Hérideaux un lieu porteur d’énergies artistiques et citoyennes. Notre envie : faire grandir une communauté mixte, artistes-associations-publics ».

Les grandes lignes du projet

– Un pôle de gouvernance et de gestion collaboratives, constitué de 4 compagnies
– Un pôle de co-locataires, une pluralité d’usager·ères, et des modalités d’accès diversifiées selon les besoins et contraintes de chacun·es.
– Un modèle d’économie mixte et solidaire, mêlant des apports financiers (principalement des locations) et des contributions de compétences ; des activités “marchandes” et des contributions “non marchandes”
– Une pensée concentrée à protéger en même temps la création artistique et le lieu qui l’abrite.
– Une communauté Artistes-Associations-Publics

La construction et la mise en oeuvre. 

Démarré dès septembre 2020, ce projet se construit au long de l’année scolaire 2020 – 2021. L’enjeu de cette première année est d’expérimenter et d’accomplir le modèle de gouvernance ainsi que parfaire le modèle économique. Cette première saison de pérennisation nécessite un soutien financier accordé  par Lyon-Métropole/Direction Culture dans le cadre de son dispositif : Aide à l’amorçage de projets culturels mutualisés.

Soutiens et partenaires
Le projet du Studio 2020-2021 est soutenu par Grand-Lyon Métropole
La compagnie ACTE est soutenue par la Ville de Lyon pour l’ensemble de ses projets.

Partenaires : Compagnie ACTE/Annick Charlot, Compagnie Collectivo Unico/Elena Ciavarella et Vladimir Rodriguez, L’effet Papillon/ Angélique Cormier et Pierre Adrien Theo, Gilles Aguilar/indépendant, Cie MF / Maxime Freixas et Francesco Colaleo

Ce nouveau projet, comment il marche ? Avec qui ?

 UN PÔLE DE GOUVERNANCE COLLABORATIVE


Il est composé de :
– 4 compagnies chorégraphiques et pluridisciplinaires “pilotes” : Cie ACTE /Annick Charlot, Cie Collectivo Unico/Eléna Ciavarella et Vladimir Rodriguez, l’Effet Papillon/Angélique Cormier et Pierre Adrien Théo, Cie MF / Maxime Freixas et Francesco Colaleo
– Des personnalités individuelles associées : Gilles Aguilar (photographe), Christian Charignon (Gérant Tekhnê Architecte)

Ces 4 compagnies se partagent la gouvernance et à la gestion du lieu (conception, coordination, accueil des colocataires, communication, développement…) et bénéficient en échange, de 200 heures annuelles de mise à disposition du stud

UN PÔLE « TROC – COUP DE POUCE »


Il est composé de :
Une ou deux toutes jeunes compagnies : Compagnie Volca/Malou Rédares…(en cours)

Celles-ci sont accueillies dans le studio pour leurs heures de recherches et répétition.
Selon un échange en « troc », elles ont la responsabilité de prendre soin du lieu (entretien, bricolage, divers projets…)

UN PÔLES D’USAGER·RES CO-LOCATAIRES
D’ACTIVITÉS et DE NATURES DIFFERENTES 

Ce pôle comprend :  
– Des compagnies artistiques professionnelles pluridisciplinaires en création, répétition ou en transmission.
– Des compagnies  émergentes ou très jeunes structures.
– Des associations de loisirs corporels hebdomadaires (Taïchi, Yoga, bio dansa, capoeira…)
– Des structures de formations professionnelles artistiques
– Des institutions culturelles

Usager·res régulier·es ou occasionnel·les, ils et elles  louent studio, selon leurs besoins et leurs moyens.

UNE COLONNE VERTÉBRALE ÉCONOMIQUE : LES LOCATIONS «  TARIF PLEIN »
Les associations de loisirs, de pratiques amatrices  ou de formation professionnelles sont l’axe majeur des apports financiers soutenant le projet.

UN COEUR ÉCONOMIQUE : LES LOCATIONS ARTISTIQUES « TARIF SOLIDAIRE »
Les compagnies artistiques, bénéficient d’un tarif  “solidaire”
2 à 3 fois moins élevé

UNE RESPIRATION ECONOMIQUE : UN APPORT DE CONTRIBUTION NON MARCHANDE, D’ÉNERGIE ET DE COMPÉTENCES
les 4 compagnies pilotes, l’association Gilles Aguilar et des compagnies en accueil “troc” coopèrent ensemble aux missions de gestion et de gouvernance.

——————————-

Des modalités d’accès au lieu, diversifiées selon les moyens, besoins et contraintes de chacun·es.

 

——————————-

 

Un modèle d’économie mixte et solidaire, mêlant apports financiers et contributions de compétences, activités “marchandes” et “non marchandes”

 

——————————-
 
 

Photographies : @Christian Ganet, @Gilles Aguilar.