LIEU d’ÊTRE : Vidéos, Photos & Témoignages

Vidéos


Plus de vidéos…

Photos

Previous Image
Next Image

info heading

info content


Plus de photos…

Témoignages

GuiseLyonParisRiomVienne

Lyon :

Les mots me manquent pour vous parler de ces moments passés autour, à côté et surtout dans LIEU d’ÊTRE ; seule, en groupe sur nos balcons, avec les habitants, avec son public, ses techniciens, ses artistes ; de sa construction à sa mise en scène à son jeu ; à la chance immense que j’ai eu de participer à cet EVENEMENT au caractère plus qu’improbable de faire partie un jour ailleurs d’un autre LIEU d’ÊTRE, d’être tout simplement là au sein d’une autre création. (…) Cette création m’a nourri, je me sens riche de quelque chose de nouveau, je n’ai plus peur du curieux, encore moins de l’insolite, jen’ai plus peur d’être surprise ni de surprendre. J’ai aimé être là dans ce lieu seule ou avec les autres, dans le silence ou le ronron d’une ville d’une vie. En bref ce fût une fabuleuse rencontre !

Stéphanie, figurante-complice (Lyon)

(…) après le départ de toute votre troupe, j’ai senti un grand vide : plus de musique, plus d’allées et venues, plus de sujet de conversation dans l’ascenseur avec ses voisins… On commence maintenant à s’y habituer, mais quelle ambiance vous avez créé.

Jacqueline, habitante (Lyon)

Bravo Annick, Bravo à l’équipe qui y a cru et qui a porté ce magnifique projet à bout de bras contre vents et marée. Ce magnifique pari est relevé avec une grande réussite et personnellement c’est une grande joie d’y participer avec tout mon cœur et toutes mes imperfections. Merci aussi de nous faire confiance (…)

Sophie, figurante-complice (Lyon)

Quel immense privilège effectivement de participer à cette aventure « collective » au sens le plus noble du terme : il est extrêmement rare de voir des spectacles aussi originaux, montés avec tant de cœur, d’énergie et de talent ! Merci Annick, merci les danseurs !

Hélène, figurante-complice (Lyon)

Vienne :

«Merci encore pour ce moment « urbainement » insolite et parfaitement génial ! Cette
semaine, il y avait comme un grand vide dans nos emplois du temps, un p’tit coup de
blues… mais aussi de bien jolies miettes de plaisir, de tendresse et de générosité qu’il fait bon picorer pour continuer à avancer en gardant toujours en tête, comme tu le dis si bien, « cette merveilleuse bataille pour l’art dans la vie ». Ces moments partagés n’ont pas de prix et resteront un inépuisable carburant pour poursuivre, avancer, découvrir encore et toujours… (…) c’est vraiment chouette de voir à quel point votre énergie est communicative et motivante. Pour ça aussi, merci !!!


Mélinda, figurante-complice (Vienne)

J’ai été ravie de participer et partager tous ces moments et toutes ces émotions, elles étaient là, pas besoin de les créer, magnifique!
Les complices du 8ème étage iront prendre le thé chez notre hôte au mois de juin, belle rencontre.


Isabel, figurante-complice (Vienne)

(…) un grand grand merci pour tout ce que tu nous permets de vivre. L’aventure
viennoise a été très forte émotionnellement et les représentations bien différentes de celles de Lyon ; le public toujours présent et si proche. Je pense que nous aurons de belles photos à voir avec les complices.
Merci aussi aux danseurs ; ils nous acceptent et nous poussent à aller plus loin, je compte sur toi pour leur communiquer notre enchantement. Tout ceci grâce à toi et à ton équipe, merci encore. Quand je pense que cette aventure a failli ne pas voir le jour, heureusement que tu es persévérante. Notre société a bien besoin de ces moments-là et de personnes comme toi. Les habitants ne pourront plus vivre comme avant après ce qui s’est passé dans leur cour. Longue vie à LIEU d’ÊTRE (…)


Robert, figurant-complice (Lyon et Vienne)

J’ai vu des connaissances de ce quartier qui n’avaient jamais vu un spectacle dans un théâtre, tu aurais dû voir leurs sourires, ils étaient fiers.

Aline, spectatrice (Vienne)

Tout le monde est unanime ! Enseignants des écoles Chorier et Lafayette (écoles à proximité de la résidence St Martin), habitants participants, abonnés du Théâtre, responsables de structures culturelles de Vienne (bibliothèque, musée), animateurs des autres centres sociaux de Vienne, élus présents vendredi soir, partenaires entreprises, agence économique du Pays Viennois, il s’est passé quelque chose d’extraordinaire avec LIEU d’ÊTRE : une très belle aventure, beaucoup d’émotions et de poésie, et quel bonheur pour moi responsable des relations publiques de voir une telle mixité de publics….
Merci à toute l’équipe Acte pour cette belle aventure !
Longue vie à LIEU d’ÊTRE avec de nouveaux sites… »


Sylvie Dejean, Responsable du service des publics au Théâtre de Vienne

Riom :

Au départ, quand j’ai eu vent de ce projet, je me suis dit : « Non !?… Il y a donc quelqu’un d’assez fou pour imaginer de tels projets artistiques et humains, et en plus venir le faire à Riom ?!… Pourvu que cela puisse vraiment aboutir et pourvu que je puisse y participer ! Et puis, il y a eu cette première réunion-présentation… Les premières répétitions… Et cette aventure assez incroyable que nous avons toutes et tous partagée et écrite ensemble.

Sophie, figurante-complice (Riom)

Merci à vous de nous avoir intégrés dans votre troupe en tant que complices, pour moi cela restera un moment fort en émotion en joie bonheur et aussi douleur « punaise qu’est ce que j’ai eu mal aux genoux » mais au-delà de ça chaque jour en votre compagnie a été un moment intense, surtout pour ma petite Loïs elle est très fière d’avoir participé au spectacle.
Parfois on entend les enfants reprendre en cœur des phrases du spectacle et avec Colette, elles nous ont fait une scène sur le balcon, c’était trop mignon.
On n’oubliera jamais.


Loïs et Christine, figurants-complices (Riom)

10 jours déjà et je fais toujours des « soleils » dans ma tête, des colères multicolores,
les trompettes résonnent toujours mais dis, TU DIRAS? … BOUH!! Comme si c’était hier, rien ne s’est effacé de cette aventure unique, gravée pour toujours. Dans 10, 20 ans et plus, je suis sûr qu’on en reparlera encore entre nous. C’était vraiment chouette cette complicité, tous différents et tous ensembles.
Samedi soir encore, nous sommes quelques un(e)s à nous être retrouvés par hasard au « coin des Taules » à Riom, après le spectacle du jour, puis ensuite naturellement au « bar du coin »! Et de quoi avons-nous parlé?? Même pas de la météo ni du tour de France mais de l’Aventure « Lieu d’être ». Ben ouais!! et ça va durer encore longtemps cette histoire? Ben ouais!!


Stéphane, figurant-complice (Riom)

L’encadrement était d’un professionnalisme haut de gamme : constructif, valorisant, chaleureux.

Yolande, figurante-complice (Riom)

LIEU d’ÊTRE s’est définitivement inscrit dans cet espace et dans nos regards. Une histoire collective s’est écrite.

Sophie, figurante-complice (Riom)

Paris :

J’ai l’impression de redécouvrir un quartier, de connaître des gens, je marche dans la rue d’une façon différente. Je sors, je croise un voisin, on discute. Je crois qu’on est en train créer quelque chose. LIEU d’ÊTRE m’aura aussi permis de découvrir un art. Je n’avais jamais ressenti d’émotion devant de la danse. Je reconnaissais la beauté du mouvement mais je n’étais pas ouverte à ça… C’est en train de changer complètement. Je me découvre différente.

Alexia, figurante-complice (Paris)

Il y a des moments dans la vie où d’un coup on a envie de mettre un peu plus d’humanité dans son quartier, dans sa vie. Il s’agit de profiter de l’espace dans lequel on vit. Aujourd’hui j’ai répété toute la journée et c’est comme si j’étais partie en vacances !

Florence, figurante-complice (Paris)

La Compagnie Acte sait nous mettre à l’aise face au public et aux passants tout en concentrant notre cerveau sur ce que l’on doit faire. Il se créé un contact avec de parfaits inconnus. D’abord avec le regard, puis le geste comme pour dire « viens je t’emmène avec nous ». Très fort et très doux… profondément humain.

Estelle, figurante-complice (Paris)

On est en train de dire de façon très modeste : une utopie finalement peut être réalisée. On ne va pas révolutionner le monde, mais on peut créer un changement de trajectoires. Peut-être que ça peut créer des vocations ? Peut-être que ça peut empêcher un mec en colère d’aller étrangler son voisin ce soir ?
Dans ce projet les virtuoses ouvrent la porte à des gens qui sont extrêmement maladroits et fragiles. Et c’est justement pour ça que ça crée cet effet. Mais ça ne peut pas marcher sans la bienveillance des professionnels. J’adhère à leur déclaration d’intention artistique et comme ils sont congruents, je sais à quoi je contribue.


Isabelle, figurante-complice (Paris)

J’ai été émue de pouvoir regarder comment ça marche. C’est comme regarder un très beau tableau italien ou flamand, qui donne le sens de lecture, limpide. Où l’on peut voir la veine du muscle et en même temps un grand mouvement. On a le détail et le sens global. Je n’avais pas été touchée à ce point depuis que j’ai vu les spectacles de Pina Bausch quand j’étais jeune fille. Ça m’a fait danser intérieurement… Un plaisir exquis.

Claire, habitante (Paris)

C’est la première fois que je descends sur la place, je suis descendu par curiosité parce que j’ai pas mal de voisins-voisines qui participent. Ça change l’atmosphère !

Ali, habitant (Paris)

Ça fait 8 ans que j’habite ici… La danse sur mon balcon, je le prends comme une chance, je ne voulais pas passer à côté. Je travaille beaucoup, parfois la nuit, sur une machine à imprimer les affiches. Mais je leur ai dit qu’ils pouvaient disposer de ma terrasse au maximum… Je suis très content de pouvoir participer à ma manière !

Sébastien, habitant (Paris)

Guise :

Des rencontres, des échanges, du travail, des difficultés, de la communauté, des émotions très fortes, la confrontation avec ce lieu, « l’assemblage » de ces deux utopies – celle de Lieu d’Etre et du Familistère, en forme de cocktail détonnant, improbable et savamment orchestré… Au final, que du bon, et encore du bon… ON EN REDEMANDE!!!
Merci à vous toutes et tous pour votre accueil et votre confiance, et au plaisir de vous recroiser sur d’autres Lieu d’Etre ou ailleurs!


Sophie et les riomois, figurants (Guise et Riom)

Ici les danses sur les façades ont été remplacées par les marteaux-piqueurs dans l’aile droite
et les tronçonneuses sur la place (eh oui il y a encore des bancs à poser…).
Le retour à la réalité a été sauvage lundi… mais la musique résonne encore…


Alexandre, équipe du Familistère de Guise

L’après LIEU d’ÊTRE est très bizarre… On se sent un peu comme abandonné. Plus de piano, ni de trompette à 15h sur la place, plus de « j’ai vu » retentissant. Les portes ont cessé de claquer.
C’est vide de vous. La reprise d’une vie « normale » est un peu rude mais on y revient tout doucement. Vivement la soirée de clôture. Je pense qu’on a tous hâte de se remémorer les bons moments.


Amélie, équipe du Familistère de Guise

Merci, merci, merci pour cette belle aventure humaine
Pour moi LIEU d’ÊTRE est le croisement d’un regard. Et des regards j’en ai croisé plein dans le Familistère, de très beaux regards aux fenêtres, sur les tables, la place et pour cela merci Annick, merci Sophie et toute cette bande de fous !
Ali, un complice heureux d’avoir croisé le regard de LIEU d’ÊTRE.


Ali, figurant-complice (Guise et Riom)

Bonjour Annick,
la Grande Chorale se joint à moi pour t’exprimer un sincère remerciement pour les moments passés avec toi, ton travail et ton équipe. Ce fut une expérience importante et enrichissante pour les choristes qui ont découvert et expérimenté une autre discipline. Le fait de partager cela avec ta compagnie et dans un lieu partagé comme le Familistère a donné du sens a l’intervention de la Grande Chorale que Florence, qui était à la générale, a trouvé particulièrement bien intégrée dans le déroulement du spectacle, et rentrante tout naturellement dans le récit des images. Elle a ressenti cela très cohérent. Bravo à toi pour avoir imaginé ainsi ce moment vocal.


Roberto, chef de la Grande chorale de Saint Quentin, figurant-complice (Guise)

Un coucou de la Thiérache…
On échange sur Facebook avec quelques-uns… Difficile de passer à autre chose, cette expérience comme tu l’as souvent dit laisser une trace, un souvenir intense…On regarde ces photos en pensant à toi qui nous a fait vivre quelque chose de magique…que je n’avais même jamais envisager…


Murielle, figurante-complice (Guise)

Merci pour nous avoir fait passer des journées pleines d’émotions, de grandeurs et d’éducation de ton savoir-faire. Tu nous as donné la joie de vivre en société et en harmonie. Ce fut pour nous une grande découverte de connaitre LIEU d’ÊTRE à travers tout ton courage, ta volonté et ton expérience. A ce jour, on parle toujours de ta compagnie Acte et on ne peut oublier les journées chaleureuses passées sur cette place du Familistère de GUISE et dans le Palais social. Quelques larmes sont de la partie car on revit en pensée tous ces moments. MERCI.

Cathy et Claude, figurants-complices (Guise)

La musique de LIEU d’ÊTRE tourne en boucle dans ma tête depuis samedi, parfois obsédante, comme pour me dire: « n’oublies jamais ce que tu as vécu, c’est unique ».

Marie-Pascale, figurante-complice (Guise)


Poursuivre vers :

Présentation du Projet

Protocole de Résidence et Habitants-Complices

Tournées

Actualités