LIEU d’ÊTRE : Protocole de Résidence et Habitants-Complices

Dispositif de création

Tout au long de la résidence, la compagnie, étroitement associée à l’équipe qui l’accueille, mène un travail de médiation à l’écoute du territoire et de ceux qui le vivent afin que chacun puisse s’approprier une part de l’expérience et en devenir acteur. Ainsi l’équipe artistique se tient disponible aux collaborations générées par sa présence et guide progressivement les habitants et les complices vers la réalisation d’une œuvre singulière en chaque lieu

LIEU d’ÊTRE se déroule en quatre phases :

L’IMMERSION CAPTER l’ATTENTION dédiée à la découverte du lieu, à la concertation, à l’implication des acteurs locaux et à la rencontre des habitants. Ce premier temps de résidence ouvre sur une soirée de lancement et offre aux habitants du lieu, des moments de Danses en appartement (mettre lien)

LA FABRICATION ENTRER AU CŒUR DU CERCLE consacrée à l’ adaptation de la pièce in situ.
Au programme : 3 semaines de présence artistique in situ, répétitions des danseurs et répétitions avec les figurants-complices, au pied et à la façade des immeubles. Certains éléments du spectacle sont recrées spécifiquement selon chaque architecture et chaque communauté complice.

LE SPECTACLE SORTIR LE CARRE D’AS comportant plusieurs représentations publiques.

LA RESTITUTION LAISSER UNE TRACE où habitants, figurants-complices et partenaires sont conviés à une soirée de clôture quelques mois plus tard. L’occasion de visionner les témoignages écrits ou filmés, de faire un retour individuel et collectif sur l’expérience artistique vécue, et le regard nouveau que chacun porte désormais sur le lieu et les relations engendrées.

CHIFFRES CLÉS :

6 mois en amont de la résidence : repérages et rendez-vous in situ pour adapter le projet in vivo.
3 mois an amont de la résidence : médiation auprès des habitants
3 semaines de résidence in situ
Entre 40 et 80 complices (figurants-danseurs) présents sur
30 heures d’ateliers chorégraphiques et de répétitions
Un minimum de 15 habitants offrant accès à leur balcon
Un bâtiment de 6 étages minimum

Œuvre collective, LIEU d’ÊTRE génère des rencontres avec les habitants en les associant au spectacle. Chaque représentation est le fruit de l’engagement de figurants-complices et d’habitants-hôtes.

Figurants-Complices

À chaque escale, la Compagnie Acte invite 40 à 80 personnes, habitants de l’immeuble, du quartier ou de la ville à intégrer le spectacle au cours d’une trentaine d’heures de répétitions.
Les danseurs guident progressivement les figurants-complices vers l’écriture d’une partition collective unique : la fresque humaine aux balcons.

Conduites avec douceur et exigence, les répétitions ne demandent aucune compétence préalable, ni souplesse, ni technique, ni créativité débordante. Juste le désir de vivre une aventure humaine et artistique EXTRA-ordinaire. Aux côtés des danseurs professionnels : une troupe singulière naît en chaque lieu.

- Environ 30 heures de répétitions
- Gratuit et tous publics à partir de 16 ans
- Les plus jeunes peuvent participer à partir de 11 ans, s’ils sont accompagnés d’un parent lui-même figurant-complice

Habitants-Hôtes

Les habitants-hôtes accueillent sur leurs balcons une partie des répétitions et du spectacle.
Pour aller à la rencontre des habitants, la Compagnie Acte propose à quelques-uns d’inviter chez eux artistes et voisins.
Les danses en appartement sont des rendez-vous concoctés en complicité avec les habitants.
Les danseurs présentent des fragments de LIEU d’ÊTRE ou des instants improvisés. Chaque tableau dansé est mis en lumière par la chorégraphe et les danseurs qui dévoilent les secrets de la création. Une manière de provoquer une rencontre simple et intime avec la danse et les artistes. L’occasion privilégiée de découvrir le projet LIEU d’ÊTRE.

 

Poursuivre vers :

Présentation du Projet

Vidéos, Photos & Témoignages

Tournées

Actualités