Compagnie Acte - Actualités

A NOS CORPS (se) DEFENDANT _ Laboratoire de création pour une communauté poétique

A NOS CORPS (se) DEFENDANT _ Laboratoire de création pour une communauté poétique

J’invite celles et ceux qui le désirent, à m’accompagner dans un acte créateur, un laboratoire chorégraphique, accessible à toutes et tous. Créer ici et maintenant, en vrai, avec la compagnie ACTE et au Studio des Hérideaux !
Je propose cette expérience artistique comme une résistance vitale à ce qui nous arrive.

Ce chantier artistique se déroule dans le cadre légal des mesures gouvernementales qui s’appliquent aux artistes professionnel·les du spectacle vivant et dans le respect des gestes de protection. Une attestation de déplacement aux horaires du couvre-feu, sera fournie.

Ré-animer un corps sensible, des relations, des émotions. Danser. Régénérer, respirer, résister, dé-ployer, élever nos corps capables de réponse. Créer !

Nous lever, amant·es de la vie, nous le devons, essayer, nous le pouvons, joyeusement collectivement.

Ensemble, faire naître une communauté poétique, complice.

Et pour celles et ceux qui le voudront, créer et accompagner une (des) performance(s) artistiques . Aller plus loin, dans le printemps, plus loin dans le geste, plus loin….dans l’espace commun.

Mais ça, c’est après. Nous en reparlerons , si vous le voulez.

A NOS CORPS (se) DÉFENDANT #1
Laboratoire chorégraphique
Pour une communauté poétique

13 Rendez-vous
du 16 février au 30 mars 2021
Studio des Hérideaux

43 Rue des Hérideaux – Lyon 3è

Avec Annick Charlot et Emilie Harache !

Gratuit
sur 1/adhésion +2/inscription + 3/réservation

Attention !!! jauge limitée à 25 participant·es
Découvrir le calendrier des rendez-vous

EN PRATIQUE
** MESURES SANITAIRES COVID 19 : les Rendez-vous se dérouleront dans le respect des gestes de protection et des mesures sanitaires en cours. Merci d’annuler votre réservation pour tout signe de maladie avérée ou suspectée. Merci de prévenir rapidement la Compagnie ACTE, en particulier si vous êtes cas contact.
COMMENT S’INSCRIRE :
Ces ateliers sont ouverts à toutes et tous et gratuits.
Chacun.e peut participer à son rythme, à quelques ou à toutes les séances. Votre présence est un geste engagé ; voilà l’important !
1 _ Adhérer à la compagnie ACTE. (Si vous n’êtes pas déjà adhérent
·e pour la saison 2020-2021)
2 _ S’inscrire dans le formulaire en ligne
3_ Réserver ici vos dates dans le calendrier 
4_ Un mail de confirmation vous sera adressé avec une attestation de déplacement dérogatoire signée par la compagnie Acte

Attention jauge limitée !!! chaque séance est limitée à 25 incrit·es, aussi inscrivez vous dès que possible, et surtout, pensez à vous décommander sur le calendrier si vous devez annuler, pour permettre à une autre personne de s’inscrire.

Plus tard…

Constituer une troupe complice, accompagner une (des) performance(s) artistiques, un (des) gestes artivistes.

Oublier la résilience et résister, participer, coopérer, contribuer.
Réunir les conditions de notre humanité : des imaginaires à partager, des émotions à propager, des lieux pour le lien, à occuper .
C’est ce que je souhaite créer, pas sans vous, contributeurs et contributrices d’un pas vers l’avant, un pas vers l’après, pour l’après
Mais ça c’est après, après le 15 mars.
Nous en reparlerons , si vous le voulez.

A NOS CORPS (se) DÉFENDANT
Une création, des performances,
des participations complices

Des Rendez-vous à venir
du 30 mars à juillet 2021

Dans l’espace public et au Studio des Hérideaux

Calendrier à venir

Nous traversons depuis presque une année, des confinements, des couvre-feux, une désolation de nos liens sociaux, de nos nourritures pour l’âme, de notre pouvoir d’être et d’agir.
Nous avons respecté et respectons les mesures qui protègent, avec responsabilité, sens civique, solidaires, dans l’intérêt commun.
Mais voilà,
nous en sommes là,
et ce n’est sans doute pas prêt de revenir comme avant, avant que ça devienne vraiment compliqué, quand déjà avant ça, c’était devenu pas très simple.
Depuis le 30 octobre, les théâtres, musées, et lieux culturels sont éteints, silencieux, noirs, les artistes rendus muets, sombres…
Et nous sentons bien ce que ça fait, ce que  « ça manque » ! Notre humanité qui se dévitalise, la pensée et la joie de vivre qui se replient. Nous, artistes pouvons continuer de travailler dans nos studios, oui…
oui, mais à quoi ? (nos spectacles s’annulent ou se reportent les uns après les autres, nos calendriers se remplissent pour se vider, et recommencer..;)
oui, mais à quoi bon ? A quoi bon, si nous ne pouvons pas partager avec vous nos créations, nos recherches et nos désirs de contribuer à ce qui fait société, avec nos manières à nous, de faire société ? Sans vous, sans acte à partager, sans le mystère de la beauté à scruter, farfouiller, chercher, ressentir, chuchoter ou crier, nous nous consumons, rabougrissons, étiolons, mourrons.

Et s’il y a bien une chose qui brûle en nous, c’est la nécessité de faire.
Alors tant que nous le pouvons, travaillons… avec vous, à ce qui manque, avec vous auquel·les cela manque aussi, tout ça.

On le sait, au grand jeu des états d’urgence, il faudra se tenir encore, longtemps, sur la ligne, prêt·es mais pas trop près, se tenir à carreau de la distanciation, de la rétention, de la prévention…..
Soit, nous respecterons, mais nous serons malins et malignes !
Nous réinventerons la beauté, comme nous le pourrons, mais nous le ferons,
La vie n’est pas soluble dans la distanciation, incompatible avec la désertification du corps.

Et cet espoir là, ça se prépare, s’emmagasine, s’invente, se ressent, se pense, s’agit, se propage…
Alors dansons maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.